Kery James

Genre rap francais, french rap, rap, Hip-Hop, french

Kery James (Alix Mathurin à l'état civil) est né le 28 décembre 1977 aux Abîmes en Guadeloupe de parents haïtiens. Il est élevé par sa mère à Orly en banlieue parisienne, dans le Val-de-Marne.

Il commence à rapper à l'âge de 12 ans (1989!) et pose sur l'album de MC Solaar "Qui sème le vent récolte le tempo" sous le nom de Kery B (morceau "Ragga jam") (Kery James a aussi tourné dans un court-metrage " le bledia"), il est membre du groupe Ideal J, d'abord intitulé Ideal Junior du fait de leurs jeunes âges. Principal MC aux paroles explicites et crues, il évolue aux côtés de ses acolytes, DJ Mehdi, Teddy Corona, Las Montana, Manu Key, Rocco, Alter.

C'est en 1992 qu'ils sortent « la vie est brutale » ; ce titre est le prémisse de talentueux artistes mais Alter quitte le groupe. Ideal Junior, qui devient Ideal J, tombe alors entre les mains d'un producteur qui n'a que le business en tête. Pendant cette période difficile, le groupe trouve ses repères artistiques puisque Kery travaille son écriture alors que Mehdi progresse au point d'être l'un des meilleurs producteurs musicaux en France.

Ce travail récolte ses fruits avec la sortie du premier album d'Ideal J en 1996, « Original MC ». Le groupe devient l'un des plus réputés et respectés dans le milieu du rap français avec des titres incontournables comme « Ghetto français », « Show business » et, « Je veux du cash ». Ideal J multiplie les apparitions sur des Maxis ainsi qu'en featuring pour atteindre une étonnante maturité sur le morceau « J'désole mes parents », présent sur la compilation « Nouvelle Donne ». En 1998, Ideal J fait parler de lui avec le titre « Hardcore », très plébiscité par les médias mais boycotté en radio et à la télé à cause d'un clip jugé dérangeant.

Ideal J ne fait plus de doutes dans les esprits puisqu'il est considéré comme l'un des meilleurs groupes. Mais après la mort en 1999 de Las Montana (assassinat), son ami d'enfance, il s'éloigne pour s'investir pleinement dans l'islam où il trouve une nouvelle force. Ali (prénom musulman de Kery après sa conversion) délaisse un temps la musique pour la religion. Sa réputation s'intensifie, ainsi que l'attente du public. La sortie de son premier album solo, d'abord prévu pour janvier 2001, est repoussée.

En octobre 2001 sort enfin l'album « Si C'était À Refaire » avec entre autres, les titres « 28 décembre 1977 », « Si c'était à refaire », « Soledad », « Y'a pas d'couleur ». Dans cet album, (aucun instrument à vent ou à cordes n'est présent du fait de ses nouvelles convictions religieuses). Cet album reflète l'étonnante maturité dont fait preuve Kery.

En 2005, après sa participation à la compilation « Illicite Projet » avec son titre « Je ne crois plus en l'illicite », est sorti son nouvel album solo, « Ma Vérité » avec les titres « J'aurais pu dire », « Les miens » ou encore « Hardcore (2005) » avec la participation de Iron Sy.

Le samedi 21 juillet 2007, accompagné de quelques amis dont le rappeur Rohff, il rencontre MC Jean Gab'1 à Paris (porte de Vincennes), une altercation s'en suit. Chacun exprimera sa version des faits par vidéos diffusées sur internet.

En 2007 ou 2008, devrait sortir le film de Kery James retraçant sa vie. Ce projet lui tient particulièrement à cœur.

Un nouvel album devrait sortir au printemps 2008, déjà précédé par le titre "le combat continue 3".


Source

Top Titres

Banlieusards 1

Banlieusards

Pleure en silence 2

Pleure en silence

Lettre à la république 3

Lettre à la république

Deux issues 4

Deux issues

En sang ble 5

En sang ble

28 Décembre 1977 6

28 Décembre 1977

Vrai peura 7

Vrai peura

Dernier MC 8

Dernier MC

Racailles 9

Racailles

Nuage De Fumée 2 10

Nuage De Fumée 2

Top Albums

A L'ombre du Showbusiness
A L'ombre du Showbusiness
pistes
Ma Vérité
Ma Vérité
pistes
Dernier MC
Dernier MC
pistes